Exercices et traitement naturel pour traiter l’épicondylite



L’épicondylite latérale (tennis elbow) et l’épicondylite médiale (golfer’s elbow) sont des problèmes fréquents qui répondent très bien aux traitements en acupuncture. L’épicondylite est l’inflammation des gaines et des tendons au niveau du coude due au surmenage des muscles qui s’y attachent. Lorsqu’elle se produit sur la face latérale du coude on parlera du tennis elbow et lorsqu’elle est située sur la face médiale on l’appellera golfer’s elbow.

Ces termes portent à confusion car l’épicondylite ne se produit pas nécessairement suite à une partie de golf ou de tennis. Généralement, elle se produit suite à des mouvements répétitifs, un choc brusque ou une position prolongée. Par exemple, l’impact de la balle de tennis lorsque celle-ci ne frappe pas le centre de la raquette demande une contraction soudaine des muscles pour maintenir la raquette droite. Cet impact et cette contraction soudaine peuvent entraîner des micro-traumatismes au niveau des tendons ou des muscles. Cependant, en clinique, ce problème se présente souvent chez les personnes qui travaillent de longues heures à l’ordinateur. Une des causes principales est une posture de travail inadéquate.

La plus fréquente de ces deux affections est l’épicondylite latérale ou le tennis elbow. Les principaux symptômes en sont la douleur et la sensibilité sur le côté externe du coude, la difficulté à exécuter les mouvements de serrer, soulever ou visser, une douleur qui irradie vers le poignet et de la difficulté à étendre complètement l’avant-bras. En plus de l’inflammation et/ou des micro-déchirures, on retrouve souvent des bandes tendues et des points gâchettes dans les muscles de l’avant-bras qui peuvent contribuer à la douleur ou même, dans certains cas, en être la seule cause par un mécanisme de douleur référée.

L’épicondylite est considérée par plusieurs comme un mal difficile à traiter. Les traitements conventionnels comprennent la physiothérapie, les anti-inflammatoires et l’injection de corticostéroïdes. Trop souvent utilisée en dernier recours pour les cas les plus difficiles à traiter, l’acupuncture s’est avérée d’une grande efficacité dans le traitement de l’épicondylite. Grâce aux aiguilles, l’acupuncteur est en mesure de soulager la douleur, de détendre les tensions musculaires et désactiver les points gâchette, stimuler la circulation locale et d’agir sur le processus inflammatoire. Les résultats sont rapides et, selon les cas, on peut s’attendre à une amélioration significative en 3 à 10 traitements. L’efficacité du traitement d’acupuncture est grandement augmentée lorsqu’on la combine avec le massage tuina et, dans certains cas,la pharmacopée chinoise.

Il y a également certaines choses que vous pouvez faire chez vous pour soulager ladouleur liée à l’épicondylite et favoriser la guérison. En voici quelques unes:


Le Repos.

Évidemment, pour permettre au corps de se guérir, il vous faudra éviter autant que possible toutes les activités qui augmentent la douleur

Le massage.

Détendre les tensions dans les muscles de l’avant-bras peut grandement contribuer à diminuer la douleur et accélérer la guérison de votre épicondylite. Se masser soi-même avec la main opposée peut être un peu difficile. Une façon efficace et facile de détendre les muscles est de les masser à l’aide d’une balle de tennis. Placez la balle sur une table et appuyer votre avant-bras dessus, paume vers le haut, et presser sur la balle de façon à relâcher les zones tendues.

L’étirement.

Étirer doucement les muscles peut les aider à se relâcher. maintenez votre poignet plié à l’aide de l’autre main et étirez progressivement votre coude. Les étirements doivent être faits doucement. Des étirements trop agressifs peuvent aggraver le problème.